Share on facebook Share on twitter Print this text Send to a friend

Nos conseils mensuels

  • Finance 24/06/2013

    Correction boursière logique

    Fin mai, il a été temporairement mis fin à la danse des bourses. Les investisseurs ont manifestement besoin d’un petit moment pour reprendre leur souffle après la farandole amorcée par messieurs Ben Bernancke (FED) et Mario Draghi (ECB) début août 2012. Leurs déclarations (« nous continuons à injecter de l’argent dans l’économie jusqu’à ce qu’elle reprenne des couleurs » et « nous allons tout faire pour sauver l’euro »)  sont parvenues à apaiser les marchés financiers. Depuis août, les bourses ont ainsi fait un joli parcours. L’indice mondial a grimpé de 18 % par rapport au mois d’août 2012 et tant le Dow Jones que le DAX allemand ont atteint de nouveaux sommets. 

    Plus d'infos
  • Finance 21/05/2013

    Sell in May? No way!

    Comme nous l’avions prévu dans nos conseils boursiers du mois dernier, la BCE (Banque centrale européenne) a abaissé le taux d’intérêt à 0,5%. Les investisseurs n’auront pas dû attendre longtemps pour en voir les conséquences. Quelques heures après la communication de la baisse des taux, BNP Paribas Fortis annonçait déjà une baisse du taux sur ses livrets d’épargne. A dater du 15 mai, le taux total s’élève à 0,7%. Dans la même semaine, les indices des actions se sont rapidement précipités vers une hausse. Des taux en baisse et des Bourses à la hausse: telle est la tendance. Pour exemple: alors que le DAX allemand atteignait une hausse historique début mai, le taux sur les obligations d’Etat  allemandes sur 10 ans plongeait à un niveau historiquement bas de 1,16%.

    Plus d'infos
  • Finance 30/04/2013

    Bas, plus bas, le plus bas?

    Le titre de ces conseils boursiers ne porte pour une fois pas sur les résultats boursiers, mais bien sur les taux, qui continuent en effet à baisser en Europe. Le fait que le taux sur 10 ans en Belgique soit pour la première fois passé en-dessous de la barre des 2%, en est un exemple parfait. Au contraire des taux, les marchés des actions ont enregistré un beau premier trimestre. Ce sont surtout les indices américains qui ont affiché de bons résultats (+10%), mais dans l’Europe affaiblie, les indices ont également connu une hausse de 5% en moyenne. Il n’y a que les marchés en croissance qui ont connu un premier trimestre difficile.

    Plus d'infos
  • Finance 31/03/2013

    Commedia dell’arte

    L’Italie, pour beaucoup la destination vacances idéale, s’est vue accorder au mois de février une attention particulière de la part de la presse mondiale. Il y a d’abord eu la démission du pape Benoît XVI, que personne n’attendait. Puis les résultats, étonnement bons, de 2 hommes politiques, Grillo et Berlusconi, durant les élections. L’issue des élections qui se sont tenues dans la troisième économie la plus importante d’Europe, a dans un premier temps engendré une hausse du taux en Italie (ce qui a pour conséquence que le pays déjà fortement affaibli doit payer des charges d’intérêt encore plus élevées) ainsi qu’une baisse mondiale des indices boursiers. Berlusconi, selon nous le plus comique des deux, a fait un appel historique à ses compatriotes : “Ne vous souciez pas de ces stupides marchés !”. Ce message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd sur les marchés des actions, qui ont entre-temps à nouveau enregistré une forte hausse. Toutefois, nous ne pouvons pas totalement ignorer le message es Italiens. En se concentrant uniquement sur l’épargne, l’économie risque d’étouffer. Il faut donc veiller à une répartition suffisante de vos placements.

    Plus d'infos

Restez informés de nos conseils via

Le site d'ERGO utilise des cookies.
Plus d'informations Je suis d'accord.